Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Après l’agression de Darius, pas de culpabilisation à Pierrefitte

21 Juin 2014, 09:07am

Publié par Thomas Joly

Soreen Seelow, journaliste du Monde, a entrepris d’aller à la rencontre des habitants du quartier des Poètes, où Darius, un jeune voleur gitan a été battu – à mort selon certaines informations – samedi dernier.

Il annonce que la tribu de Darius a quitté précipitamment le quartier juste après les faits, sans rapport probablement avec les nombreux vols commis depuis leur arrivée. Les journalistes du Monde ont été bien dressés à l’art délicat de la litote : il n’est ainsi pas question de voleurs, mais de récupérateurs, de braves citoyens sillonnant « les rues et les chantiers perpétuels de la rénovation urbaine à la recherche d’objets à récupérer [NDJN : voler]».

« Il y a un mois, un nouveau campement s’est établi juste en face du quartier [...] les vols se sont multipliés » admet quand même en fin d’article le journaliste dans un accès de sincérité flirtant avec le racisme. Avec les habitants du quartier, il feint de s’étonner qu’un autre fait divers, le lendemain, n’ait pas été évoqué par les médiats : un adolescent a reçu quelques coups de battes de base-ball après une autre affaire de vol. Si le journal du Système n’avait pas caché le meurtre de Jérémy Mortreux par huit étrangers à Digne-les-Bains, il aurait pu, avec plus de perspicacité, se demander pourquoi le sort d’un délinquant étranger attaqué par d’autres étrangers est évoqué jusqu’à l’Élysée quand le meurtre d’un Français par une bande d’étrangers est à peine mentionné par quelques journaux locaux. Lire la suite

Commenter cet article