Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Conchita Wurst, la victoire de la théorie du genre à l’Eurovision

14 Mai 2014, 07:20am

Publié par Thomas Joly

S’il fallait encore une preuve que la théorie du genre s’inscrit dans un plan de nouvel ordre sexuel mondial, le concours Eurovision de la chanson vient de nous l’apporter avec la victoire samedi soir de Conchita Wurst à ce concours paramétré par les faiseurs d’opinion.

Pour conditionner l’opinion publique, rien n’est laissé au hasard et le divertissement est un domaine privilégié pour atteindre la masse.

Conchita Wurst – de son vrai nom Thomas Neuwirth – est un travesti « queer ». En lui obtenant d’abord de représenter l’Autriche à ce concours Eurovision, puis en négociant sa victoire, le lobby LGBTQI s’est trouvé une figure médiatique mondiale. Bien entendu, la campagne de communication est parfaitement orchestrée pour faire passer cette victoire de la propagande LGBTQI pour un symbole de progrès et de tolérance.

Pourtant, des voix se font entendre pour critiquer cette propagande.

Aram MP3, représentant arménien au concours Eurovision, a déclaré que la candidature du transsexuel autrichien n’était « ni normale, ni appropriée » tandis que des pétitions de protestation circulent sur les réseaux sociaux pour dénoncer cette propagande pour l’inversion des normes.

Les propos les plus lucides sont venus de Russie. Dmitri Rogozine, vice-premier ministre russe, considère que le résultat de ce concours « a donné un aperçu aux partisans de l’intégration européenne de ce qui les attend en rejoignant l’Europe, à savoir, une femme à barbe« . Vladimir Jirinovski, nationaliste, a déclaré : « Notre indignation est sans limite. C’est la fin de l »Europe. Elle est devenue folle.« 

Quant au chanteur de rap Timati, ce résultat est pour lui le reflet d’une « maladie mentale de la société contemporaine« .

Par ailleurs, il faut rappeler qu’en 1998 déjà, le concours Eurovision avait offert la victoire à un transsexuel israélien se faisant appeler Dana International.

Source

Commenter cet article