Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Les mairies FN et le « mariage » homosexuel : embarras et cacophonie

15 Avril 2014, 07:14am

Publié par Thomas Joly

Quelques semaines à peine après les élections municipales, le « mariage » homosexuel vient embarrasser le Front National,

Jeudi dernier, Marine Le Pen était l’invitée de David Pujadas pour l’émission « Des paroles et des actes » diffusée par France 2.

Au cours de l’émission, une séquence enregistrée montre Franck Briffaut prendre ses fonctions de nouveau maire de Villers-Cotterêts. Lorsqu’il est interrogé sur l’attitude qu’il aurait s’il était sollicité pour célébrer un « mariage » homosexuel, cet ancien militaire répond sans langue de bois qu’il ne le fera pas parce qu’il existe une « loi naturelle supérieure » à laquelle il ne dérogera pas.

Immédiatement après la diffusion de cette séquence, Marine Le Pen est interrogée par Pujadas. Selon elle, existe-t-il une loi naturelle supérieure aux lois de la République ? La présidente du FN répond qu’il s’agit-là d’une conviction personnelle de Franck Briffaut. Selon Marine Le Pen, « la loi de la République doit être appliquée même quand elle nous est désagréable ». Une réponse indigne de la présidente de la formation politique qui prétend incarner le pays réel.

Cependant, elle ajoute : « Mon but à moi est de changer cette loi si je suis élue ». Un peu facile. En gros, tant qu’elle ne siégera pas à l’Elysée et que le FN ne contrôlera pas l’Assemblée nationale et le Sénat, les élus du parti devraient docilement suivre les règles imposées par le pouvoir UMPS ?

Quelques jours plus tard, le sujet refait surface à Marseille, dans le secteur conquis par Stéphane Ravier. Interrogé par les médias quant à savoir s’il célèbrera le « mariage » de deux hommes dont les bans ont déjà été publiés, sa réponse est non. Il a une conception « jospinienne » du mariage, réplique-t-il pour désamorcer la question. Et conclut qu’il a déjà autre chose à faire ce jour-là.

Le « mariage » en question a donc été célébré vendredi après-midi par Evelyne Bettuzi, adjointe au maire, elle-aussi élue FN. Dès la sortie du duo, Evelyne Bettuzi est assaillie par des journalistes. Elle répond : « J’ai fait mon devoir et c’est normal. Je leur ai souhaité beaucoup de bonheur et je leur ai présenté mes félicitations. » Une réponse digne de l’UMPS…

Source

Commenter cet article