Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Pressions policières sur les colistiers d'Yvan Benedetti à Vénissieux

11 Mars 2014, 08:03am

Publié par Thomas Joly

Communiqué de Vénissieux Fait Front
Pressions policières sur nos colistiers : ça suffit !
 

L’inscription d’Alexandre Gabriac sur les listes électorales de Vénissieux avait suffit à mettre en branle une police lyonnaise aux ordres et abois. La Tribune de Lyon révélait alors que « l’affaire était suivie de près » par les représentants du ministère de l’intérieur.La seule inscription sur les listes était déjà en soi constitutive d’une « affaire »… Sa seule inscription suffisait déjà à faire trembler le système.

Le dépôt de la liste Vénissieux fait Front qui s’en suivit, dont la presse locale prédisait le rejet par le préfet, sous-entendant un défaut de conformité de la liste a priori, ou un défaut d’objectivité réputé du représentant de l’État, poussait la police politique à passer d’un simple suivi, à des actes de persécutions systématiques. Que le peuple se présente contre le système semble intolérable aux chantres de la démocratie. La liste étant conforme en tous points au code électoral, du propre aveu du préfet socialiste Carenco, ils ont alors fait pression sur nos colistiers afin de les retourner contre nous, et créer la faute qui n’existait pas, selon le bon vieux système socialo-communiste.

Après les appels téléphoniques passés par le Directeur du Préfet aux colistiers, succédèrent les convocations au poste de police. Les Vénissians apprécieront que rien ne paraisse plus urgent aux forces de police que de persécuter ceux qui ont le courage de s’engager pour le bien public, plutôt que de persécuter ceux qui le détériorent. Est-il tolérable que l’on traite avec des méthodes de voyous d’honnêtes gens ? Il s’agit là de toute évidence d’un usage à tout le moins contestable de l’autorité dont sont dépositaires les garants de l’ordre et de la sécurité publics afin d’exercer une pression psychologique dans le but précis d’interdire à Yvan Benedetti, élu conseiller municipal depuis six ans, de pouvoir se représenter.

Quelle ironie grossière que d’avoir ouvertement recours aux méthodes d’une dictature socialo-communiste, au nom de la démocratie ! Le masque tombe, le système se dévoile et fait démonstration de ce que nous dénonçons, démontrant de fait la nécessité de notre liste, contre leur système.

Commenter cet article

veyrat 12/03/2014 06:20

mort au pouvoir juif talmudique sioniste donc antichretien donc antifrance de francois hollande le valet d'israel et des usa qui colonisent et ruinent et volent la france !
vive la france chretienne ,libre ,independante et souveraine ,vive benedetti et gabriac!