Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Les étrangers responsables de la persistance de la tuberculose en France

19 Mars 2014, 09:19am

Publié par Thomas Joly

Entre 2000 et 2010, les cas de tuberculose ont diminué en France de 40 %, tombant à 8 cas pour 100.000, soit 5.187 en 2010. L’Institut national de veille sanitaire (INVS) rappelle pourtant que la baisse aurait été beaucoup plus importante sans la part déterminante de l’invasion dans ce fléau. Plus d’un tiers des cas sont localisés en Île-de-France, où le taux d’infection est de 16 pour 100 000. « L’Île-de-France est caractérisée par une population exposée plus cosmopolite » précise l’INVS. C’est particulièrement le cas pour Paris (21,9 cas pour 100.000 habitants) et surtout le département le plus envahi de France, la Seine-Saint-Denis, où la poursuite de l’invasion a conduit au maintien de la maladie au même niveau (31 cas pour 100.000 habitants). Deux tiers des tuberculeux sont nés à l’étranger ; la grande majorité d’entre eux sont des Africains.

Profitant du système de protection sociale de la République, fondé sur la préférence anti-nationale, des filières se sont organisées, dans les pays de l’Est en Afrique, pour permettre le passage d’étrangers malades vers la France, d’où, selon les lois de la République, ils ne peuvent pas être expulsés. Cela a conduit ces dernières années – notamment après les chiffres de cette enquête – à l’apparition de souches dites « multirésistantes » de la tuberculose, nécessitant d’énormes moyens médicaux.

Source

Commenter cet article