Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

L'Union Européenne et la pauvreté : les autres avant les nôtres ! (par Yves Darchicourt)

19 Mars 2014, 08:36am

Publié par Thomas Joly

A la fin novembre 2013, s'est tenue à Bruxelles la 3e convention de la "Plateforme contre la pauvreté et l'exclusion sociale" qui a établi le constat affligeant que dans "l'Union Européenne de 2014 un citoyen sur quatre,soit 125 millions de personnes (5 millions de plus qu'en 2010), risque de basculer dans la pauvreté."

La faute en incomberait principalement aux politiques d'austérité maladroitement imposées aux Etats membres par la funeste troïka "Union Européenne - Banque Centrale Européenne - Fond Monétaire International" et "qui ont touché surtout les européens de 18 à 64 ans, travailleurs potentiels frappés par la hausse du chômage consécutive à cette politique d'austérité." Il y a près de 27 millions de chômeurs dans l'UE, 4 millions de sans-abri et 40 millions d'Européens ne peuvent faire un repas convenable qu'un jour sur deux ! Les effets d'annonce sur la sortie de la crise et sur l'amorce d'une reprise économique ne seraient que gesticulations destinées à masquer les difficultés qui perdurent.

L'avenir reste donc sombre pour les peuples européens. Ce qui n'a pas empêché l'eurocratie de récemment verser 101 millions€ à la Centrafique : 81 millions pour "la sécurité alimentaire, l'éducation et la santé publique" et 20 millions pour "soutenir le processus électoral" ! Tout cela à fonds perdus et sans aucune obligation de contrôle de l'utilisation de ces sommes sinon la vague promesse de leur "gestion efficiente" dans un pays ravagé par les guerres tribales où la corruption est endémique et où les détournements des aides internationales sont quasiment un sport national, comme un peu partout sur le continent africain d'ailleurs. Bref, 101 millions€ qui auraient pu servir à soulager nos frères de peuple touchés par les misères les plus criantes et à contribuer à la relance de l'activité économique dans les pays sinistrés de l'Union Européenne. "Les nôtres avant les autres" : un slogan de bon sens que les peuples d'Europe finiront bien par rappeler virilement à l'engeance eurocratique !

Source

Commenter cet article

Pieds Noirs 9A 19/03/2014 08:59

Petit rappel du 19 mars 1962 et que la vérité soit dite
..A lire ma colère ...

http://courtimpression.eklablog.com/non-au-19-mars-1962-le-jour-de-la-honte-a107140458