Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Compte-rendu des deux réunions du Parti de la France en Bourgogne

2 Mars 2014, 17:48pm

Publié par Thomas Joly

Compte-rendu des deux réunions du Parti de la France en Bourgogne
Compte-rendu des deux réunions du Parti de la France en Bourgogne
Compte-rendu des deux réunions du Parti de la France en Bourgogne
Compte-rendu des deux réunions du Parti de la France en Bourgogne
Compte-rendu des deux réunions du Parti de la France en Bourgogne
Compte-rendu des deux réunions du Parti de la France en Bourgogne
Compte-rendu des deux réunions du Parti de la France en Bourgogne
Compte-rendu des deux réunions du Parti de la France en Bourgogne

Vendredi 28 février, à l'invitation de Sandrine Debode, déléguée départementale du Parti de la France pour la Saône-et-Loire, Thomas Joly, secrétaire général du PdF, a animé une réunion militante à Chalon-sur-Saône.

Après un mot d'accueil de Sandrine Debode, Thomas Joly est revenu sur les raisons de l'existence du Parti de la France et ses différences fondamentales avec le néo-Front National version Marine Le Pen. Puis, entre autres, de faire un point sur les élections Municipales où le PdF sera présent dans certaines villes, d'aborder la question épineuse de l'Ukraine, de dénoncer les persécutions subies par le journal Rivarol, fomentées par un certain lobby chaque jour plus agressif et dominateur à l'égard des défenseurs de la France éternelle.

Parmi les participants, on retiendra la présence amicale d'Estelle Arnal, ex-tête de liste FN à Chalon, et celle de Jean Coupat, ancien conseiller régional de Bourgogne et ancien conseiller municipal de Chalon-sur-Saône.

Samedi 1er mars, c'est à Nevers que Thomas Joly rencontrait la toute récente section départementale de la Nièvre dont la dynamique Valérie Renard a la charge.

Après un point presse, c'est devant une assistance remontée contre l'éviction de Valérie Renard par le Front mariniste au profit d'un sinistre transfuge du PS (voir ici et ici), que Thomas Joly a pris la parole, insistant sur le danger que représente la colonisation migratoire de la France et de l'Europe et la nécessité de ne céder à aucune résignation face au combat de civilisation que nous avons le devoir de mener. Un nombre conséquent d'adhésions a été enregistré, du matériel de propagande distribué à des participants motivés et convaincus que le combat politique pour la France et les Français devait se poursuivre désormais aux côtés de Carl Lang.

Le Parti de la France s'implante donc solidement en Bourgogne et de nouveaux ralliements d'importance devraient avoir lieu très bientôt !

 

Commenter cet article